Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RESPECT SPORT

RESPECT SPORT

Je vous fais partager l'actualité du sport et des clubs sportifs Sarthois & Co. - Les reportages sportifs sur Respect Sport.


Mathieu Arzeno au Rallye Monte Carlo 2012

Publié par RESPECT SPORT sur 26 Janvier 2012, 18:48pm

Catégories : #Rallye

Rallye de Monte Carlo : Mathieu Arzeno impressionne.

 

 

Pour son premier grand rendez-vous au volant de la Peugeot 207 S2000, Mathieu n’a pas manqué de monter tout son potentiel. C’est seulement mardi matin, après les reconnaissances, que l’équipage franco-belge a pu faire connaissance avec sa nouvelle monture. « L’équipe Saint-Eloc a fait un super boulot pour nous permettre d’être au départ. Mais si je n’ai pu faire que 70km avec la voiture, j’ai pu me rendre compte de son énorme potentiel. Il est clair que je manque d’expérience en S2000 mais je me sens bien au volant. Je vais m’appliquer dès les premiers mètres afin de progresser au mieux. »

 

Une des particularités du Monte Carlo est d’être un véritable casse tête pour le choix des pneus. Le premier chrono, long de près de 37 kilomètres, se déroule dans des conditions de routes sèches tandis que le deuxième, long de 30 kilomètres, comporte plus d’un tiers de neige et de glace. Impossible d’avoir le bon choix, il s’agit toujours d’un compromis. Parti en slick « soft », Mathieu impressionne tous les suiveurs avec le dixième temps scratch absolu au beau milieu des WRC. Il est également 2ème en S2000 à 2 secondes du dernier vainqueur du Monte Carlo, Bryan Bouffier et devant Sébastien Ogier pour 7 secondes. « Je suis moi-même étonné de mon chrono car je suis loin d’exploiter ma 207 à 100% de ses capacités. En fin de spéciale, je sentais que mes pneus surchauffaient et j’ai donc baissé le rythme. En tous cas, je prends énormément de plaisir au volant. Désormais, il va falloir affronter la neige et la glace avec seulement 2 pneus cloutés. Ce sera une première pour moi mais ma Peugeot est très bien équilibrée donc je ne me fais pas trop de soucis. Il faudra néanmoins être prudent. »

 

 

2012 0125 Com FutureRallye Mathieu ARZENO Rallye de Monte C

 (Photo : Com Future Rallye)

Mathieu Arzeno - Rallye Monte Carlo 2012

 

 

 

Au point stop de l’ES2, « Le Burzet », c’est la surprise générale. Le pilote du SAINTéLOC Racing signe le 6ème temps absolu et pointe 8ème au classement général. « En passant l’arrivée, nous avons poussé un « ouf » de soulagement avec mon copilote. C’était déjà un exploit d’atteindre l’arrivée sans commettre d’erreur. Mais bon, je ne boude pas mon plaisir de faire un 6ème chrono au milieu de l’élite mondiale ! »

 

De retour à l’assistance de Valence, le choix de pneus s’annonce toujours aussi délicat. La neige et le verglas étant toujours présent dans l’ES 2, Mathieu décide de repartir avec le même choix de pneus. Malheureusement, une crevaison vient perturber la belle progression de Mathieu. « En effet, à 7 kilomètres de l’arrivée, j’ai subi une crevaison à l’arrière gauche. Je ne sais pas trop ce que j’ai touché mais je pense une pierre sortie par Kosciuszko qui a crevé devant moi. Je perds environ 50 secondes. C’est dommage car à l’intermédiaire au 2/3 de la spéciale, j’étais à seulement 3 secondes d’Ogier et 4 secondes en avance sur Bouffier. Mais ce n’est pas très grave, c’est long un Monte Carlo. Il peut se passer encore plein de choses ! »

 

Et Mathieu ne pensait pas si bien dire. Dans la spéciale suivante, après 11kilomètres, la Peugeot 207 S2000 sort des « rails » de neiges et vient heurter un rocher à faible allure. Le constat est irrévocable, la jante de la 207 est cassée et elle immobilise la voiture au bord de la route. Pour Mathieu, la déception est énorme. « Je suis déçu ! J’étais à 40km/h, pas plus, lorsque la voiture a sous viré. Je me suis trouvé hors des traces, sur la glace et avec mes pneus « slicks » à l’arrière, je n’ai rien pu faire. J’ai subi. Quand les mécanos sont arrivés sur place, ils ont débloqué la jante, remplacé la biellette par une neuve qui se trouvait dans le coffre et la voiture roulait parfaitement droit. C’est vraiment rageant mais c’est la dure loi du Monte Carlo. »

 

La déception digérée, Mathieu se tourne vers l’avenir. « Je pense que mes chronos ne sont pas passés inaperçus, même si pour gagner, il faut être à l’arrivée. J’espère pouvoir reprendre le volant de cette 207 au plus vite car je pense pouvoir réaliser de belles performances. L’idéal serait bien sur en IRC ou en WRC à nouveau. Il va falloir travailler dur mais j’y crois ! »

 

 

La suite du programme devrait être annoncée dans les semaines à venir.

 

 

 

Future Rallye / Respect-Sport.

www.respectsport.fr

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents